L'invention du moulin à café

#café , #yellow tucan , #moulin à café , #hsitoire , #invention

Vous êtes-vous déjà demandé comment préparait-on son café avant l'invention des cafetières ou autre machine à café automatique ? Nous faisons le point sur certaines dates marquantes de l'Histoire.

Les premières machines à café sont apparues dans les années 1800. Avant cela, les grains de café torréfiés étaient écrasés à la meule de pierre, au mortier ou au pilon. Ensuite, la mouture extra-fine était mélangée à de l'eau que l'on portait à ébullition dans un pot placé sur le feu. Au XVIème siècle, la diffusion du café en Occident a impliqué l'invention et la fabrication de moulins à café, inspirés des moulins qui étaient utilisés pour la préparation d'épices, mais toutefois plus résistants pour broyer les grains robustes du café. Ces accessoires étaient considérés comme des objets de luxe et figuraient uniquement dans les salons de la grande noblesse. A ce titre, les premiers moulins à café étaient appelés « moulin Louis XIV ».

Au fur et à mesure du développement de la consommation de café, des moulins plus fonctionnels firent leur apparition à partir du milieu du XVIIIème siècle. Toutefois, c'est à partir du XIXème siècle que les moulins à café pénètrairent réellement de nombreux foyers, notamment les modèles de la société Peugeot Frères qui, avant de vendre des voitures, ont commencé à produire et à commercialiser des moulins à café. Le premier date en effet de 1832. Le moulin à café manuel connut son apogée au XXème siècle. Malheureusement, il s'agira aussi de son déclin avec l'invention du premier moulin à café électrique en 1953. Le moulin électrique broie du noir depuis 1975 avec l'apparition du café en poudre puis des capsules.

Venez déguster un bon café réalisé avec l'aide d'un moulin électrique au coffee shop Yellow Tucan, au 20 rue des Tournelles dans le Marais à Paris.